Actualités

Actualité
Accueil > Communication > Actualités > L’ADIR dévoile les résultats de l'empreinte socio-économique de l'industrie réunionnaise

L’ADIR dévoile les résultats de l'empreinte socio-économique de l'industrie réunionnaise

L’ADIR a le plaisir de mettre à votre disposition les résultats de « l’empreinte socio-économique de l’industrie réunionnaise ».
Spécialisé dans le domaine des calculs générés et du développement durable, le cabinet UTOPIES a été mandaté pour réaliser cette étude.
Cette étude est réalisée dans le cadre de son Observatoire de l’industrie (OBSIN) qui émerge du Plan Réunionnais pour l’Industrie (PRI) formalisant les souhaits des adhérents de l’ADIR.
L’OBSIN réalise des analyses et études mettant en lumière l’industrie réunionnaise dans sa globalité afin de permettre une meilleure connaissance de l’industrie et de valoriser l’encrage de l’industrie sur le territoire réunionnais.

Pourquoi une empreinte de l’industrie Réunionnaise ?
La mesure d’impact socio-économique permet de mesurer la contribution du secteur de l’industrie Réunionnaise à l’économie locale.
Les résultats sont autant de données justifiant de l’importance de ce secteur pour la pérennité économique de l’île.
Cette étude permet également d’observer le tissu industriel de l’Île afin d’en appréhender la capacité de production.
Dans un contexte social où les attentes de la population sont élevées, il est essentiel pour l’industrie Réunionnaise de continuer à développer l’emploi local et de justifier de sa contribution.
Le haut niveau de détail des résultats de l’étude, rendu possible grâce aux outils développés par Utopies, permet de commencer à saisir les vecteurs d’impacts locaux et les leviers à disposition pour les maximiser.

Qu’est-ce que la méthode LOCAL FOOTPRINT ®?
Le modèle LOCAL FOOTPRINT ® est construit à partir des statistiques nationales et sectorielles (Insee),  de la table entrées-sorties la plus détaillée au monde sur 380 secteurs (source BEA) et des travaux en économie régionale de l’université de Bristol.
En partant de l’analyse de tous les codes APE de l’industrie disponibles dans l’Open data Sirène® de l’Insee (année de référence 2018), les établissements sont regroupés en 6 secteurs : Agroalimentaire, Energie et environnement, Composants du Bâtiment, Equipements et fournitures, Services aux entreprises, Autres.
Cette méthode permet en partant des productions, des emplois directs et d’autres éléments économiques de déduire la valeur ajoutée, les salaires et taxes ainsi que d’autres indicateurs.

Pour télécharger le document, cliquez ici

Retour à la liste des actualités