Vous êtes un professionnel

Vous êtes un professionnel

Accueil > Masques barrières COVID-19 > Vous êtes un professionnel 

Cette page reprend le cahier des charges de l’IFTH (institut Français du Textile et de l'Habillement) et les recommandations du site Savoir Faire Ensemble et des informations du guide d'exigences minimales, de méthodes d'essais, de confection et d'usage de l'AFNOR (Association Française de Normalisation).

Elle a été publiée avec le soutien du Ministère des Outre-mer, de la Région Réunion, d’Antenne Réunion et de Réunion la première.

Vous souhaitez fabriquer des masques ?

Il y a trois type de masques :

  • Les masques de protection respiratoires (FFP) : équipements de protection individuel - NF EN 149 : 2001,
  • Les masques médicaux certifiés (chirurgicaux) : dispositifs médical - NF EN 14683,
  • Les masques grand public (ex. à usage non sanitaire).

Les deux premier types de masques sont réservés de préférences aux personnels soignants. Pour le grand public et pour les professions non médicales, les masques grand public sont recommandés.

Deux catégories de masques grand public, dit masques barrières, ont été définies par les autorités  :

  • Catégorie 1 : masque à usage professionnel pour les personnes en contact régulier avec du public
  • Catégorie 2 : masque à usage général et professionnel
  • Hors catégorie : masque non homologué car ne remplissant pas les spécificités techniques ou n'ayant pas été testé

Cette page vous fournira les indications pour la fabrication d’un masque barrière (voir photo ci-contre, Source : CDC IFTH).

Les catégories de masques barrières grand public (ex. à usage non sanitaire) sont définies par la note interministérielle du 29 Mars 2019. Des informations supplémentaires sur les types de masques sont disponibles dans la F.A.Q. Types de masques. 

F.A.Q. Types de masques

Note Interministèrielle

Comment faire ?

Le Guide d'exigences minimales, de méthodes d'essais, de confection et d'usage de l'AFNOR (AFNOR Spec S76-001) décrit les étapes de fabrication d’un masque barrière de catégorie 2. Il reprend les exigences du cahier des charges de l'IFTH. Deux formats sont proposés : « Bec de canard » et « A plis ».

 

Patron à l'échelle

Guide de conception

 

 

 

Nous préconisons le modèle « A plis » (voir photo ci-dessus), plus simple de fabrication et qui offre plus de possibilités sur le choix des tissus. C’est donc la confection d'un masque selon le modèle  « A plis » avec des liens élastiques derrière les oreilles que nous allons décrire.

Ces étapes de confection sont présentées dans le tutoriel vidéo de l'ADIR ci-dessous. 

Le matériel nécessaire :

  • plusieurs couches de tissu (selon tissu choisi, voir paragraphe ci-dessous : Quel tissu faut-il utiliser ?),
  • deux élastiques souples d'une vingtaine de centimètres (selon les morphologies),
  • le patron,
  • un stylo,
  • une paire de ciseaux,
  • des épingles,
  • un fer à repasser,
  • une machine à coudre.

 

Les principales étapes (pour la confection pas à pas voir la vidéo) :

  1. Déposer le patron sur le tissu et découper les couches de tissu (nombre de couche dépend du tissu) autour du patron ;
  2. Coudre les deux couches de tissu l'une contre l'autre sur les 4 côtés à 1 cm du bord ou avec un point zigzag si votre machine le permet (comme dans la vidéo) ;
  3. Marquer les point au stylo (A1, A2, B1 et B2) pour les plis selon le patron ;
  4. Plier la ligne A1 sur la ligne A2 et la B1 sur la B2 puis repasser pour marquer les plis et épingler l'ensemble ;
  5. Retourner le tissu et marquer au fer à repasser des ourlets à 1 cm du bord en haut et en bas ;
  6. Positionner les élastiques dans ces ourlets, un élastique par côté ;
  7. Coudre les bords de l'ensemble pour fixer les élastiques ;
  8. Votre masque est prêt !

Pour une description plus technique des étapes (type de point, matériel spécifique...), se référer au mode opératoire Industriel/Artisans de l'AFNOR. Vous trouverez aussi un tutoriel sous la forme "pdf" SavoirFaireEnsemble :

Tuto SavoirFaireEnsemble

Mode Opératoire AFNOR

Comment produire un masque "Grand Public" conforme ?

Quel textile faut-il utiliser ?

Il faut utiliser un textile validé  « filtration garantie » par la DGE (Direction Générale des Entreprises). En effet, les textiles doivent être testés en laboratoire (perméabilité, filtration). Le rapport de test spécifiant la conformité (catégorie 1 ou 2) ou la non conformité est relatif à un fournisseur et à une référence produit spécifique. Il précise la nombre de lavages que peut supporter le masque pour qu'il garde ses caractéristiques (après ce nombre de lavages le masque n'est plus considéré comme efficace). La liste des textiles testés validés par la DGE est mise à jour régulièrement. 

Liste des fournisseurs validés DGE

 

 

 

Si vous souhaitez faire tester vos propres textiles et obtenir la validation  « filtration garantie », une procédure clef en main proposée par les laboratoires effectuant les essais : l'IFTH (pour la procédure de lavage) et la DGA (Direction Générale de l'Armement - pour la filtration et la perméabilité).

 

Message de la DGE concernant le délai d’attente pour les tests réalisés :

"En raison de l’afflux de demandes de tests auprès de la DGA et de l’IFTH (1 500 échantillons reçus à la DGA au 28 avril 2020), les capacités de tests étant limitées, les délais sont allongés. En conséquence, la direction générale des entreprises (DGE) priorise les tests en fonction des volumes de production visés par les confectionneurs, des enjeux d’approvisionnement spécifiques à certains territoires (Outre‑Mer, etc.) ou de la typologie des masques pour atteindre des publics non servis par les masques déjà testés (masques à fenêtres, etc..). »   (Pour information, L’IFTH reçoit 300 demandes de tests par jour et la DGA ne peut en réaliser que 80/100 par jour. )  Nous vous conseillons donc d'utiliser les complexes matières déjà évalués fabriqués par les fabricants de tissus.

 

Lire et interpréter le rapport de résultats

Etape de la procédure

 

 

 

 

Faut-il faire tester son masque ?

Si vous appliquez les recommandations de confection de l'AFNOR (et donc de l'IFTH) pour la réalisation de vos masques et que vous utilisez un textile conforme,votre production sera considérée comme conforme à la catégorie définie par le textile utilisé pour le nombre de lavages donné. 

Pour en savoir plus

 

 

 

Vous devez néamoins aussi réaliser et documenter un test au porter de 4h avec les paramètres du test, le mode opératoire et les résultats. Un guide de l'IFTH vous accompagne à la réalisation et à la documentation de ce test. 

Guide IFTH du test au porter

Comment commercialiser votre masque ?

Vous devez être en possession du rapport d'essais de vos masques ou du textile utilisé (même fournisseur, même référence) et du document attestant de votre test au porter pour pouvoir les commercialiser (cf. Comment produire un masque "Grand Public" conforme ?)

Une fois en possession de vos résultats d'essais, vous devez demander leur publication par la DGE :  masques.dge(at)finances.gouv.fr .

C'est suite à cette publication qu'il vous ait possible d'apposer le logo « filtration garantie » avec le nombre de lavage (selon rapport d'essais DGA) sur le masque ou sur l'emballage. Pour l'ensemble des mentions obligatoires sur le produit ou son emballage se référer au guide de mise sur le marché de l'IFTH.

 

Guide de mise sur le marché de l'IFTH

 

 

 

Le masque doit aussi être commercialisé avec une notice indiquant le mode d’utilisation, de lavage et d’entretien. Un exemple de notice ainsi que les logos d'identification sont téléchargeables sur la page dédiée de la DGE.  

Page COVID-19 DGE

 

 

 

Concernant les notices, une période de tolérance pour le mois de mai 2020 a été prévue pour tenir compte des délais de fabrication des emballages et pour ne pas retarder la mise sur le marché des produits. Durant cette période, les modalités de distribution de celles-ci sont allégées :

  • dans le lieux de vente : possibilité d'affichage avec remise ou distribution en libre service
  • pour le commerce dématérialisé : la nécéssité d'affichage de celle-ci sur le site internet.  

Comment laver votre masque ?

Le masque doit être lavé en machine avec un cycle de 30 min minimum à 60°C avec un produit adapté au tissu. 

Le séchage doit être mécanique ou à l'air libre, suivi dans les deux cas d'un repassage à la vapeur à une température compatible avec la composition du masque. 

Protocole de Lavage

Comment mettre, porter et enlever votre masque ?

Pour conserver toute son efficacité, le masque ne doit pas être porté plus de 4 heures. Il doit être ensuite nettoyé selon le protocole de lavage ci-dessus.

Pour une protection hebdomadaire, pensez à fabriquer le nombre de masques nécessaires

Pour l’ensemble des recommandations d’usage, notamment pour mettre et enlever le masque, se référer aux conseils d'usage. 

Conseils d'usage

Pour la protection de tous, l’utilisation d’un masque barrière doit être complétée de l’application des gestes barrières et des mesures de distanciation sociale. 

Pour plus d’information

Site SavoirFaireEnsemble 

F.A.Q. AFNOR 

Site DGE 

Site IFTH 

Veuillez nous contacter via professionnel-masque(at)adir.info